A partir de ces quelques fleurs ou des  fleurs de votre jardin, je vous propose une séance de sophrologie, axée sur la contemplation. Puis nous utiliserons notre capacité à visualiser afin de développer notre imaginaire.

La sophrologie : contemplation et visualisation

En quoi consiste la contemplation, son objectif

En sophrologie, la contemplation est l’action de fixer notre attention sur un objet, souvent de préférence de la nature, mais pas que. Chacun peut choisir l’objet de son choix. L’objectif est d’amener l’attention sur cet objet à l’aide de nos 5 sens : paupières fermées nous l’imaginons comme si l’objet était réellement là devant nous, nous utilisons notre capacité à imaginer, ” faire comme si…”parfois en retrouvant notre âme d’enfant.
Cette contemplation nous amène progressivement à défocaliser notre attention:

  • d’une rumination,
  • d’une émotion négative,
  • d’une douleur,
  • d’un endormissement difficile,
  • ou peut être de nos acouphènes, ou d’une hyperacousie.

    Nous utiliserons nos 5 sens pour contempler

    Toutes nos pensées prennent forme par une représentation : nous ne pouvons pas penser sans faire appel à des représentations.
    En général, lors de la contemplation, nous voyons les formes de l’objet choisi, ses couleurs, sa taille, sa ou ses matières.
    Puis nous utilisons notre odorat: cet objet a t’il une odeur particulière…?
    Son toucher nous est il familier ? agréable ?
    Cet objet émet il un son particulier au toucher ?par exemple le froissement d’une feuille morte, d’une fleur séchée.
    Et parfois si nous avons choisi un objet comestible, quel est son goût en bouche ? toutes nos papilles en éveil…

    Contemplation et nouveau regard

    Par la force de l’entrainement à contempler, nous développons notre capacité à nous extraire de nos difficultées, de nos pensées envahissantes, de nos émotions négatives afin d’être plus présent à nous même, à ce que nous vivons. Nous apprenons petit à petit à ne plus voir les choses de la même manière, mais bien au contraire avec un regard neuf, comme si c’était une première fois…
    Nous renforçons petit à petit notre capacité

    • à lâcher-prise sur ce qui nous prend la tête
    • à mieux vivre le moment présent
    • une meilleure attention à notre environnement, aux autres
    • et surtout un nouveau regard sur le monde et nous même.

    Contemplation et apaisement

    Après quelques minutes seulement de contemplation, des études montrent que notre biologie interne se modifie.

    • Nos taux d’adrénaline et de cortisol, les hormones du stress diminuent.
    • L’ocytosine, l’hormone du plaisir ou de la joie de vivre augmente

    Ce qui nous amène à

    • Si ce n’est un ressenti de sérénité, ou d’apaisement, au moins une neutralité émotionnelle.
    • nous améliorons ainsi notre lucidité, nos capacités psychiques
    • nous sommes plus en capacité de décider, faire un choix plus sereinement

    Et maintenant, entrainons-nous à la contemplation

    Installez-vous confortablement chez vous sur une chaise, un fauteuil,
    Prenez conscience de votre respiration, et ralentissez la jusqu’à ce qu’elle devienne plus agréable, plus consciente.
    Portez votre attention sur un objet, de préférence de la nature,  une fleur, une pierre particulière ou une plante,
    Observez la suffisamment pour mémoriser chaque détail, puis fermez les yeux.

    Relaxez-vous, amener de la détente dans chacune des parties de votre corps, votre visage, puis vos épaules, ressentez comment vos bras deviennent agréablement lourds ou agréablement légers, relâchez votre dos, votre ventre se détend petit à petit grâce à vos inspirations plus profondes, puis vos jambes , vos pieds, laissez les aller à une agréable détente.
    Laissez-vous aller à trois profonds soupirs en lâchant ce qui est là …présent: une rumination, une émotion négative, une douleur, l’intensité de vos acouphènes, ou une fatigue
    Observez les premiers effets de cette détente physique,

    Les yeux toujours fermés, laissez maintenant venir l’objet de votre choix derrière vos paupières closes
    Laissez faire votre imagination, voyez cet objet comme s’il était réellement là devant vous…faites comme si…
    Observez ses couleurs, ses formes, sa ou ses matières, tous les détails physiques
    A t’il une odeur particulière, de près … de loin…
    Quel sensation vous procure t’il au toucher, imaginez …est ce agréable, chaud, frais, doux, rêche ?
    Au toucher, entendez-vous un son particulier, exemple le froissement d’une feuille morte ou d’une fleur séchée…
    Si votre objet est comestible, vous pouvez même imaginer le goût dans votre bouche, toutes vos papilles en éveil.

    Puis laissez votre imagination aller encore plus loin… imaginez toutes les phases de vie de votre objet.
    Si vous avez choisi une fleur ou une plante, imaginez la graine… la terre qui l’a nourrit…les différentes étapes de son développement jusqu’à son arrivée dans votre univers, remerciez la d’être venue à votre rencontre
    Puis laissez partir les images, les odeurs et revenez à vos sensations physiques
    Observez comment vous vous sentez maintenant, peut être plus paisible ou plus serein (e), où est ce dans votre corps ?
    Ramenez doucement du tonus dans tout le corps, étirez vous bien, baillez, puis réouvrez vos yeux …prenez votre temps

     

    Sophro-contemplation d'un objet

    by Marie DUVAL sophrologue

    Entrainez vous régulièrement à faire cet exercice, adaptez le.
    En balade, posez-vous, prenez le temps d’observer une chose en particulier, ou comme si c’était la première fois …
    Ou chez vous, posez votre regard sur un objet en particulier, re-découvrez le

    Si cet article et sa séance vous a plu,  laissez moi un commentaire, je le lirai avec grand plaisir.
    Et n’hésitez pas à partager