L’Aloe vera: l’ami de vos intestins

by | Sep 6, 2018 | Alimentation saine, La Chapelle sur Erdre, Nantes, Santé, Sophrologie | 0 comments

Savez-vous ce qu’est l’Aloe Barbadensis Miller ?

Cette plante au nom barbare n’est autre que cette plante plus communément appelée  l’Aloe Vera. 

Une plante comestible, ou plutôt un légume, reconnu en tant que plante médicinale, mais également en complément nutritionnel.
Elle appartient à la famille des liliacées, au même titre que l’oignon, l’ail, le poireau ou encore la ciboulette.
Composée de 250 éléments essentiels à notre organisme, je n’en citerais ici que quelques-uns : vitamines, minéraux, acides aminés, sucres, lipides, desprotéines…
Elle représente une source d’antioxydants qui agissent comme un piégeur des radicaux libre.
Véritable régulateur des différents fonctions de l’ organisme de chacun: elle est reconnue comme plante adaptogène.

 

 

 En quoi l’Aloe Barbadensis Miller est-elle bénéfique pour notre équilibre intestinal ?

 

Notre biotope intestinal :  le pilier de notre bien-être

Si nos intestins sont sains, nous sommes en bonne forme !
En chiffre, notre microbiote représente environ 2kg de bactéries et 60 à 70% de notre immunité !
Au cours des 50 dernières années, les aliments auraient perdu 75% de leurs valeurs nutritionnelles.
Notre alimentation actuelle manque souvent de fibres, et plus particulièrement de prébiotiques, qui sont des fibres alimentaires dont se nourrissent les bonnes bactéries.
Et, bonne nouvelle, les bonnes bactéries ont un faible pour les liliacés, autrement dit pour l’AloeVera qui est elle-même un prébiotique !

Grace à ses nombreuses enzymes digestives, l’Aloe va aider à:

Stimuler le métabolisme de digestion
Permettre une meilleure assimilation des différents nutriments : vitamines, minéraux….
Nettoyer notre appareil digestif dans son ensemble : fois, rate, pancréas, estomac, intestins dont plus particulièrement les villosités de notre colon.
Réguler le transit .
Eliminer les toxines.
Le fonctionnement du système digestif en sera donc amélioré.

Les précautions d’usage lorsqu’on utilise l’Aloe Vera:

Pour profiter de ses nombreuses vertus vous devez néanmoins être vigilant sur plusieurs points :
Ne consommer que le gel de la plante : appelé pulpe ou mucilage situé au cœur de la feuille.
Etre dépourvu d’aloïne : la sève jaunâtre qui s’écoule lorsqu’on coupe une feuille d’aloe.
Etre fraiche et crue.
Issue d’une agriculture biologique.
Avoir bénéficié d’un ensoleillement pendant 3 à 5 ans (40 degrés à l’ombre)
Etre extraite à froid de son écorce
Avoir subi le moins de transformation possible.

 

Champ d'aloe vera-Marie Duval sophrologue

 

 Mes recommandations de lecture sur l’Aloe Vera :

« Aloe Vera, remède naturel de légende », Alasdair BARCROFT

 Et pour en savoir plus encore sur l’aloe vera en complément nutritionnel:

Nhésitez pas à:
Contacter de ma part Mélissa GALPIN au 06 82 28 61 86 ou par mail : melissa.galpin@free.fr.